L’histoire derrière la statue la plus célèbre du Danemark : la Petite sirène

L’histoire derrière la statue la plus célèbre du Danemark : la Petite sirène

Dévoilée le 23 août 1913, La Petite Sirène est un cadeau du brasseur danois Carl Jacobsen à la ville de Copenhague. La sculpture est faite de bronze et de granit et se trouve dans l’eau à Langelinie Pier. 

Elle s’inspire du célèbre conte de Hans Christian Andersen, qui raconte l’histoire d’une sirène qui renonce à tout pour s’unir à un jeune et beau prince sur la terre ferme.

Chaque matin et chaque soir, elle remonte à la surface depuis le fond de la mer et, perchée sur son rocher dans l’eau, elle fixe longuement le rivage dans l’espoir d’apercevoir son prince bien-aimé.

Le coup de foudre

Carl Jacobsen est tombé amoureux du personnage après avoir assisté à un spectacle de ballet basé sur le conte de fées au Théâtre royal danois de Copenhague.

Le brasseur a été tellement captivé par le conte de fées et le ballet qu’il a demandé au sculpteur Edvard Eriksen de créer une sculpture de la sirène.

Inspirée par une ballerine

La sculpture a été inspirée par la ballerine Ellen Price, qui, en 1909, a dansé le rôle principal du ballet La Petite Sirène au Royal Theatre.

Cependant, Ellen Price ne voulait pas poser nue pour le sculpteur Edvard Eriksen. C’est donc la femme d’Eriksen, Eline Eriksen, qui a posé pour la sculpture de La Petite Sirène.

La sirène sans tête

La petite sirène a été plusieurs fois victime de vandalisme. Deux fois, elle a perdu sa tête, une fois, son bras a été scié et plusieurs fois, on a versé de la peinture sur elle.

Mais à chaque fois, elle est sauvée et restaurée, afin qu’elle puisse rester à sa place au bord de l’eau et souhaiter la bienvenue aux voyageurs dans le port de Copenhague.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.