Crise Russie ukraine

La crise en Ukraine : l’origine de la prochaine guerre

L’Ukraine et la Russie se retrouvent au bord d’une guerre qui s’annonce dévastatrice. Comment les deux pays en sont-ils arrivés au point de se confronter militairement ?

Les troupes russes sont amassés à la frontière avec l’Ukraine et les exercices militaires battent leur plein avec l’aide des militaires biélorusses. Les tensions dans cette zone entre les deux principaux protagonistes, à savoir l’Ukraine et la Russie, retrouvent leur origine dans l’histoire commune de ces deux pays. Vladimir Poutine a annoncé il y’a quelques temps que Russes et Ukrainiens composent une seule et même nation.

La Crimée est au centre du conflit

Le bassin minier et industrielle qui est la Crimée est essentiel pour l’Ukraine. Pour ces mêmes raisons, il représente un intérêt géopolitique et économique pour la Russie. En 1932, des dizaines de millions d’Ukrainiens meurent dans cette zone à cause d’une famine que l’Ukraine accuse la Russie d’être l’investigatrice. En 2014, la Russe mène une opération de guerre éclaire et annexe cette zone. Une annexion qui n’est toujours pas reconnue par l’ONU.

Les tensions repartent en 2021

Le 10 novembre 2021, les Etats-Unis demandent des explications à la Russie suite à des mouvements de troupes extraordinaires à la frontière ukrainienne. En effet, 100 00 millilitres étaient déjà positionnés. Vladimir Poutine à cette demande par le fait que les occidentaux livraient des armes à l’Ukraine et menaient des exercices militaires provoquants en mer Noire.

L’Ukraine assure en novembre que la Russie s’apprête à l’envahir. Une accusation que cette dernière nie et contre-attaquent en accusant l’Ukraine d’amasser des troupes dans l’Est du pays. En janvier 2022, des exercices en commun avec la Biélorussie débutent. La Russie exige ne cache plus ses intentions et ordonne à l’Ukraine de s’engager à ne jamais rejoindre l’OTAN. Un engagement non pris à ce jour et qui met tout la zone au bord de la guerre. Une guerre aux frontières de l’Europe !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.